Livres en grands caractères

Publié le par Bibliothèque municipale de Tonnerre

Sélection de livres en grands caractères

            La bibliothèque constitue depuis plusieurs années un fonds de livres édités dans une typographie plus grande que celle des éditions courantes permettant aux personnes légèrement déficientes visuellement de continuer à lire.

Le fonds s’enrichit chaque année d’une cinquantaine d’ouvrages de genres très variés : romans de terroir, histoire, policier, aventure, sentimental, humour, témoignage.

 

Quelques nouveautés acquises en 2007 :

 

 

ANGLADE (Jean).- Le temps et la paille.- V.D.B. 456 p.

            Dans le Puy-de-Dôme, un vieil homme de quatre vingt ans, abandonné par ses enfants, cherche à se faire adopter dans une famille. Théo, son voisin, va l’aider.

 

BORDES (Gilbert).- La peste noire.- V.D.B.- 2 volumes.- 493,536 p.

            En 1348, en Gascogne, une jeune femme élevée par des paysans découvre qu’elle est en réalité la fille d’une ancienne reine de France et d’un troubadour. Elle abandonne tout et, dans une France ravagée par la peste, entreprend de faire valoir ses droits. Un roman historique aux multiples rebondissements.

 

BOURRIER (Béatrice).- Collines au crépuscule.- Chardon bleu.- 2 vol.- 175, 187 p.- Coll. Basse vision.- Corps 18.

            Une évocation de la vie dans le Languedoc, par une femme née dans les années 1930 : traditions, personnages pittoresques, beauté des paysages.

 

 

CAUSSE(Rolande).- Sarah de Cordoue.- Chardon bleu.- 217 p.

            Au 12ème siècle, à Cordoue, l’arrivée des Almohades, musulmans intransigeants, brise la belle harmonie qui règne jusqu’alors entre les communautés religieuses. Sarah, jeune fille juive et Ahmed, étudiant musulman, doivent fuir la ville pour échapper aux persécutions.

 

 

DANIEL (A.B.)- Les roses noires.- V.D.B.- 576 p.

 

            En 1906, dans une mine du nord de la France, un coup de grisou tue mille hommes et en emprisonne une vingtaine d’autres. Pendant plusieurs jours, la solidarité s’organise parmi les survivants et ceux de la surface.

            Un roman très fort, inspiré d’un fait réel.

 

 

 

GAY (Marie – Claude).- Une famille bien comme il faut.- V.D.B.- 408 p.

            Dans leur château du Bordelais, les membres de la famille Tilles de Valleyrac sont aux prises avec leurs secrets qui menacent l’apparent équilibre de leur vie.

GEORGES (Gérard.)- Les amants du chanvre.- V.D.B.- 360 p

 

            En 1843, à Saint Martin prés Riom, la filature de chanvre offre à de jeunes paysans, l’opportunité d’un travail pourtant très peu rémunéré et très rude. Justin y entre à 17 ans et rencontre Géraldine, la fille du patron, dont il tombe éperdument amoureux.

 

 

GLEIZE (Georges Patrick).- Un brin d’espérance.- V.D.B.- 432 p.

            En  mai 1934, dans les Pyrénées ariégeoises, une famille voit son troupeau totalement détruit par un orage lors de la montée à l’estive. Ruinés, ils partent à la ville pour travailler dans l’industrie textile.

 

 

 

HALBERSTADT (Michèle).- Café viennois.- V.D.B.- 200 p.

            Clara accompagne sa mère Frieda à Vienne, sa ville natale. Peu à peu, elle découvre le passé de cette mère dont elle ne sait rien.

 

 

JACOB (Yves).- Une mère en partage.- V.D.B.- 368 p.

            En Normandie, dans la maison d’accueil d’Héloïse, Justine et Raphaël, cinq et quatre ans, victimes de mauvais traitements, se remettent peu à peu de leur passé. Mais, au bout de deux ans, ils doivent repartir chez leur mère. Pour Héloïse et les enfants, c’est le drame.

 

 

MAC DONALD (Sara).- Cet instant avant l’aube.- V.D.B.- 573 p.

 

 

            En 1976, à Singapour, David, le mari de Fleur, meurt dans un accident d’hélicoptère. Quelques jours plus tard, Saffie, l’une de leurs deux filles disparaît. Vingt cinq ans plus tard, l’autre fille vit en Nouvelle Zélande et attend sa mère qu’elle croit responsable de la mort de sa sœur. Un grand roman d’amour et d’aventures.

 

MARNY (Dominique).- Jouez cœur et gagner.- V.D.B.- 400 p.

 

            De nos jours, dans une petite impasse proche du Faubourg Saint-Antoine à Paris, la solidarité s’organise entre les personnes de différentes nationalités et de différents métiers qui y habitent.

 

 

POULET-RENEY (Erik).- Les roses de cendre.- Chardon bleu.- 173 p.- Coll. Basse vision.- Corps 18.

            A Vézelay, comme chaque année, Mady s’apprête à recevoir pour les vacances sa petite-fille Suzelle, danseuse. Mais la joie qui présidait d’habitude à leurs retrouvailles, n’est pas au rendez-vous : Suzelle se sent abandonnée par son ami Mathis et Mady a sur la conscience un secret que le poids des années rend de plus en plus lourd. Un livre très émouvant autour de faits liés à la seconde guerre mondiale. 

 

 

RAYNAL (Patrick).- Ki Du.- Chardon bleu.- 175 p.

            A Nice, Corbucci, détective privé, aux opinions anarchistes, est engagé par un industriel pour retrouver son fils Guillaume, 15 ans, en fuite depuis six mois. Celui-ci a fui un père autoritaire. Son enquête l’entraîne en Bretagne dans des milieux très louches.

            Un très bon roman policier.

 

VEDRINES (Jean-Pierre).- Marie des vignes.- V.D.B.- 432 p.

            Avant la première guerre mondiale dans l’Hérault, la crainte du retour du phylloxera, la révolte des vignerons, des inondations catastrophiques engendrent une grave crise économique et sociale. L’exploitation d’Aimée et d’Antoine Vollemejaune est menacée d’autant plus que Pierre, leur fils, meurt dans les premiers jours de la guerre. Marie, la fille cadette décide de sauver le domaine.

 

 

 

 

 

Commenter cet article