La Dame de l'Argonaute de Claude Duneton

Publié le par Bibliothèque municipale de Tonnerre (89)



DUNETON (Claude). – La Dame de l’Argonaute. – Denoël.

 
           Quel destin que celui de Jeannette Power-Villepreux ! Elle n’est encore que Lili quand, en 1812, elle quitte son village corrézien. A 17 ans, la jeune fille fuyant une belle-mère acariâtre part pour Paris où l’attend un travail de gouvernante dans une famille bourgeoise. Mais les péripéties qui jonchent son voyage et son arrivée dans la capitale en décideront autrement. Elle devient brodeuse.

Après avoir fait ses preuves chez une veuve qui l’a recueillie, elle entre dans une prestigieuse maison de couture où son savoir-faire et son sens artistique font merveille. Curieuse et avide d’apprendre, la petite provinciale s’émancipe, goûte au théâtre, à la littérature. Chez la future duchesse de Berry dont elle brode la robe de mariée, elle rencontre un négociant anglais, James Power qui l’épouse en 1818.

A Messine, en Italie, où elle réside, sa vie prend désormais un autre tournant. Elle continue à s’instruire et se passionne pour les fonds marins. Afin d’étudier les animaux marins dans leur milieu , elle invente les premiers aquariums.

 

          De sa plume alerte, Claude Duneton, historien de la langue, nous plonge dans la France de la fin de l’Empire et du début de la Restauration et nous en fait appréhender toute la saveur joyeuse et dramatique.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article